VOUS ALLEZ ADORER LES APÉROS SOLO !

…au moins jusqu’à la fin du confinement !

Comme toute la France vous êtes confiné, et chaque vendredi soir vous déprimez à l’idée de passer vos apéros en solo. Pas du tout ! Ce n’est pas parce que l’on reste chez soi, que tout doit s’arrêter. Et surtout pas l’apéro qui reste plus que jamais sacré !

L’apéro Skype, certes, sauve votre quotidien de solitude et rompt la monotonie de vos longues journées confinées. Mais si le vrai luxe, c'était de boire l’apéro seul, non mais vraiment tout seul ? Pas d’écran, pas d’interaction, pas de potes : une histoire d’amour entre vous et votre vin de verre. Allez, on vous dit pourquoi l’apéro solo a du bon !

- Parce que vous pouvez rester ultra cool en slip, en soutif, en culotte, bref en sous-vêtements, tranquillou bidou installé×e dans votre canapé à siroter un bon vin ! Les Finlandais l’ont bien compris. Ils en ont même fait une vraie philosophie de vie qui porte un nom improbable : le Kalsarikännit (n’essayez pas de le prononcer) ! Et si c’est votre string léopard de tout beauté que vous avez envie de porter ce soir-là, allez-y sans aucune gêne ni honte. De toutes les façons, personne ne vous verra !

- Parce que vous pouvez enfin assumer vos goûts culinaires horribles : les chips à l’huître, c’est la vie, puis personne ne vous jugera sur votre recette de mojito très personnelle où vous ajoutez grenadine, piment d’Espelette et Kiri.

- Parce que vous éviterez les sempiternelles blagues que votre pote relou vous sert à chaque apéro : "T’as une bonne descente je n’aimerais pas la faire à vélo”, et le fameux « "Tchin tchong" (à la place de "Tchin-tchin") ».

- Parce que vous n’en pouvez plus des tensions à l'apéro entre les partisans des tranches fines et tranches épaisses pour le saucisson : vous, votre plus grand kiff, c’est de trancher des tronçons de sauciflard à vous en faire décrocher la mâchoire. Fin du débat !

- Parce que votre amie auto proclamée diététicienne, fan d’healthy food et de graines de courge n’aura pas l’occasion d’apporter ses éternels bâtonnets de radis noir ou son tartare d’algues, accompagnés de ses petites réflexions « Tu ne devrais pas te bourrer de chips comme ça ! »

- Pour éviter ces petits moments de gêne lorsque votre pote Gégé, qui ne saura jamais tenir l’alcool, et après 3 verres de cidre, vous demandera pour la 67ème fois « Mais c’est quoi ton job au fait ? », « Alors, toujours célibataire ? », « Chhhhhh’ttaiiiimmme tu ssaaaaiiiiiss, tu saaaiis que ch’taime heiiiiin ? »

- Parce que vous pouvez enfin mettre votre playlist préférée, « Les années 2000 c’était mieux avant ».

- Et puis de toute façon, vous n’avez toujours pas compris comment fonctionne Skype…

Alors après tout ça, convaincu×e ? Une chose est sûre, vous convertir à l’apéro solo ne devrait pas demander beaucoup d’effort. Et après, on vous promet vous n’aurez plus envie de faire l’apéro autrement... au moins jusqu’à la fin du confinement !

Et n’oubliez pas, l’abus d'alcool est dangereux pour la santé ! Donc mollo quand même sur les verres. 

Article écrit par Victor, le 07 Avril 2020

Partager sur Facebook  | Partager par mail


AUTRES ARTICLES

que vous pourriez aimer ;)

Si en ce Xème jour de confinement vous avez, comme nous, un petit coup de mou, la flemme de cuisiner, mais une folle envie de sucré, nous avons LA solution : le Magic Mug Cake ! Lire plus

« Allez, un dernier épisode et je m’y mets ! » « Juste le temps de prendre un café et je m’y mets vraiment ». Si vous vous êtes déjà dit cela au moins une fois, cet article est pour vous. Lire plus

Après ces X jours de confinement, vous en avez fait des découvertes : le télétravail avec enfants à la maison devient une nouvelle discipline olympique, vous rêvez... Lire plus