LES PIRES VOISINS DE BUREAU

durant le confinement

Depuis plusieurs semaines déjà, vous expérimentez le télétravail avec de nouveaux voisins de bureau, ceux qui vivent avec vous ou tout près. Et force est de constater que vous êtes assez lucide sur le sujet : vos « vrais » collègues » vous manquent terriblement. Même Martine la pipelette, Victor qui joue les cadors ou Sophie de la RH qui bitche sur tout le monde dès 9h du mat’.

- Il joue avec votre stylo, fait tomber votre souris, s’amuse avec les feuilles de papier de l’imprimante, vous interrompt toutes les 6 minutes pour des caresses, saute sur votre clavier en pleine conf call : merci le chat !

- C’est toujours pile au moment de la visioconférence avec votre boss que votre petit dernier se met à danser tout nu ou décide de vous montrer ce qu’il a fait dans son pot en criant « zé fini ! ». La solution ? L’O-CCU-PER. Rassurez-vous, on a ce qu’il vous faut : le sous-marin en papier carton à colorier, de quoi être tranquille durant une bonne heure.  

- C’est agaçant cette manie qu’a votre cadette de demander à longueur de journée « Mam’s quand est-ce qu’on mange » et d’ouvrir puis fermer le frigo 69 fois par jour. Pas simple de vous concentrer sur votre dossier quand vous devez vous torturer l’esprit pour trouver des idées de plats quotidiens dans votre carnet de recettes. Encore moins simple quand à table vous vous entendez dire : « Ah c’est meilleur à la cantine ! ». La solution ? Passez à la mode du « brinner » : le breakfast à la place du dinner. Ce soir, c’est Chocapic pour tout le monde !

- Pas simple non plus de vous concentrer quand Rose, la voisine de palier à moitié sourde passe sa journée devant les programmes télé de France 3, le son à fond : Plus belle la vie, Des Chiffres et des Lettres, Questions pour un Champion rythment votre quotidien et vous êtes au bout du rouleau. Pour éviter la guerre des Rose, faites passer un geste purement égoïste en un cadeau offert de bon cœur en lui proposant une paire d’écouteurs sans fil ;)

- Votre ado passionnée de Hip Hop qui répète sa choré non-stop musique à bloc, dans sa chambre juste au-dessus du salon où vous avez installé votre coin bureau… Et qui s’improvise prof de fitness avec ses copines en vision, à coup de « Allez les filles, step to the leeeeeft ! » dans un anglais super approximatif.   

- Votre moitié qui télétravaille aussi et avec qui vous devez composer, en visioconférence lui dans le salon, vous dans la cuisine, à gérer les enfants à tour de rôle, à faire tourner une machine de linge pour qu’il prenne la suite sur le sèche-linge…C’est le ping-pong du confinement ! Et quand enfin il s’octroie une pause, c’est pour bricoler. Eh oui, allez savoir pourquoi depuis quelques semaines il s’est pris d’une folle passion pour le bricolage et rêve de tout rénover dans la maison, du sol au plafond. Sauf que votre chéri, c’est loin d’être Mac Gyver : il s’est coupé avec un pinceau, il colle le papier peint avec de la Patafix et tente de fixer la tringle à rideaux à grand coup de marteau. Et vous, c’est sur sa tête que vous taperiez bien…

- Belle Maman (il ne manquait plus qu’elle) qui vous appelle 7 fois par jour pour dire qu’il fait plutôt beau pour un mois d’avril, pour savoir si le petit dernier de 18 mois a prononcé « mamie », pour s’assurer que son fils mange bien… ou pour ne rien dire, juste parce qu’elle n’a rien de mieux à faire et vous empêche d’avancer dans vos dossiers. A croire qu’elle a décidé de remplacer Martine la pipelette, en moins drôle.

- Skype, Zoom, Slack, ou un autre de ces innombrables canaux virtuels avec lesquels vous devez vous dépatouiller et dont les sonneries des notifications suffiraient à composer une symphonie. Vous pensiez au début de ce confinement pouvoir gagner en productivité et ne plus être dérangée par vos collègues. Mais avec toutes ces conf-call et visio-conférences, vous n’avez même pas le temps de faire la sieste ou de feuilleter un magazine dans votre chaise longue. Un comble :)

Et là, tout à coup, Martine, Sophie, Jean-Phi, Victor, les klaxons dans les bouchons, les odeurs dans le métro, ceux qui mettent la musique à fond dans le bus : ils vous manquent terriblement vos vrais voisins de bureau ! Comme quoi, le « métro, boulot, ragots, pause Nespresso et dodo » ça a du bon !  

Article écrit par Lise, le 21 Avril 2020

Partager sur Facebook  | Partager par mail


AUTRES ARTICLES

que vous pourriez aimer ;)

Après ces X jours de confinement, vous en avez fait des découvertes : le télétravail avec enfants à la maison devient une nouvelle discipline olympique, vous rêvez... Lire plus

Qui a dit que le coloriage était réservé aux petits ? Pas nous ! Les dessins d'Eloïse, notre graphiste : un vrai régal pour lâcher prise pendant le confinement. Lire plus

Comme toute la France vous êtes confiné, mais ce n’est pas parce que l’on reste chez soi, que tout doit s’arrêter. Et surtout pas l’apéro qui reste plus que jamais sacré ! Lire plus