LE GUIDE DU PROCRASTINATEUR PROFESSIONNEL

"Je le lirai demain"

« Allez, un dernier épisode et je m’y mets ! » « Bon bon bon. Juste le temps de me prendre un café et je m’y mets vraiment ». Si vous vous êtes déjà dit ces phrases au moins une fois… ou plutôt dix fois par jour, cet article est fait pour vous.

Figurez-vous que le 25 mars c’est la journée mondiale de la procrastination. C’est-à-dire, le jour de l’année où l’on vous autorise officiellement à faire ce que vous faites déjà tout le reste de l’année, à savoir, RIEN ! Ce jour-là, on ne vous en voudra pas d’être ambitieux dans les mots mais un poil moins dans les actes, ni d’être un fervent partisan de la flemme chronique. Au contraire, on vous a sélectionné les 5 meilleures excuses pour tout remettre à plus tard et avec classe. Certes, par flemme, vous ne lirez sans doute jamais cet article jusqu’au bout mais bon…

#1. LES PROCRASTINATEURS PROFESSIONNELS SONT DES PERSONNES ORGANISÉES

Pour ne pas avoir à vous jeter toute de suite dans le travail, commencez par rédiger votre petite liste de trucs à faire plus tard, en l’organisant par ordre alphabétique. Ça ne sert à rien -on est bien d’accord- mais ça vous prendra une bonne heure et donnera l’impression que vous vous y êtes mis ! En plus, à défaut d’être fait, ce sera à faire et mieux vaut écrire ses tâches sur un papier plutôt qu’elles ne vous hantent le cerveau. Pour ça, on a tout ce qu’il faut ! Allez, on sort son carnet « Chat m’épuise » et on se lance. Ça vous épuise déjà ! Motivez-vous avec un thé bien chaud, servi dans un mug donut gourmant « adieu régime ». Ah tiens le régime, ça aussi, ça attendra ! Sortez vos Granola du placard pour vous donner l’énergie d’écrire.

#2. LES PROCRASTINATEURS CONTRIBUENT A SAUVER (UN PEU) LA PLANÈTE

Vous êtes expert pour repousser à demain la corvée ménage ? Du genre à laisser la vaisselle sale s'empiler dans l'évier jusqu’à former une immense tour de Pise en assurant que vous la ferez plus tard ? Bingo ! Vous êtes un procrastinateur professionnel. Aucun problème, d’autant que votre énorme flemme permet d’économiser des litres d’eau. Mais plutôt que d’en être réduit à utiliser la gamelle de Félix en sous-tasse, optez pour la vaisselle et les couverts jetables en bois biodégradable ! À part les jeter dans la bonne poubelle (ben oui quand même !), ça ne demande aucun effort.

#3. LES PROCRASTINATEURS SONT DES SÉDUCTEURS NÉS

Pourquoi s’empresser d’aller dîner avec Gaspard, que vous venez tout juste de rencontrer ? En le laissant mijoter un peu, il pensera que vous êtes une fille superbe (ce qui est vrai), terriblement demandée (encore vrai) et sentira petit à petit le désir monter en lui jusqu’à ce que celui-ci devienne incontrôlable ! Alors arrêtez de culpabiliser. Remettez votre trousse à maquillage J’peux pas j’ai licorne au fond de votre sac, enfilez votre sweat tout doux spécial procrastination « Je le ferai demain » piqué à votre ancien jule (si c’est le Fabuleux Shaman qui le dit, alors c’est que c’est permis), chaussez vos pantoufles thermo-relaxantes et lovez-vous -pour ne pas dire « larvez-vous »- dans votre canapé pour regarder quelques vidéos Konbini sur votre smartphone avant de (re)passer à Netflix.

#4. LES PROCRASTINATEURS PROFESSIONNELS SONT DES PERSONNES RÉFLÉCHIES ET PRODUCTIVES

C’est bien connu, travailler dans l’urgence permet de meilleurs résultats. D’abord, parce qu’à force de le repousser au lendemain, le sujet a gentimment eu le temps de murir dans votre esprit, lentement mais sûrement. Ensuite, parce qu’une fois devant le mur, vous ne pouvez plus reculer. Vous usez donc de votre concentration maximale pour finir à l’heure sans qu’aucune distraction, pas même un SMS de Brad (quoique) ne vienne vous perturber…

Et comme le dit si bien votre verre avec paille fétiche, quand vous glandez au bureau devant votre ordi en fronçant les sourcils, alors que c’est l’onglet Netflix qui est ouvert, ce n’est pas par flemme mais pour économiser vos efforts et être plus productif… demain !

#5. LES PROCRASTINATEURS NE CONNAISSENT JAMAIS L’ANGOISSE DE L’ENNUI

Les procrastinateurs professionnels le savent, à quoi bon tout faire instantanément et risquer de mortellement s’ennuyer le reste du temps ? Une chose est sûre, cela ne risque pas de vous arriver. À force d’être passé maitre dans l’art de tout remettre au lendemain, vous aurez toujours quelque chose de prévu dans votre planning ! Et puisqu’entre la grasse mat’ du samedi et des épisodes de Friends vous risquez d’être débordé(e), on vous a déniché ce magnifique organisateur mural magnétique doré signé Les Vilaines Filles. De quoi tenir votre planning de ministre.

À moins que vous ayez eu trop la flemme d’en venir à bout, vous voilà arrivé à la fin de cet article. Vous pouvez enfin remettre ce que vous aviez programmé à plus tard sans culpabiliser car, comme on vient de vous le prouver, avoir la flemme, c’est cool ! D’ailleurs, y’a pas que nous qui l’affirmons. C’est aussi écrit en noir sur blanc sur votre tote bag préféré La Flemme en rose. Alors surtout, NE FAITES RIEN et continuez de procrastiner en toute tranquillité.

Quant à cette journée officielle de la procrastination, on ne va pas se mentir : vous aurez la flemme de la fêter. Donc voici notre conseil pour faire honneur au Jour J : lovez-vous dans votre canapé et laissez filer la journée en profitant de votre passe temps préféré : bitcher avec vos copines au téléphone ! Allez, allez on assume ! En plus c’est écrit sur la coque de votre smartphone ;)

Article écrit par Matthieu, le 12 Mars 2020

Partager sur Facebook  | Partager par mail


AUTRES ARTICLES

que vous pourriez aimer ;)

Le nesting, c’est le nouveau buzz word ! À la croisée entre le hygge et le cocooning, il se traduit littéralement par « faire son nid ». On déculpabilise de... Lire plus

Portugal - Vietnam sans prendre l'avion, c'est possible ! Fini le temps des voyages express, des visites des grandes capitales en un week-end avec une conso kérosène... Lire plus

Attention ! Le chocolat fait rétrécir les jeans. Le chocolat c’est l’ami des coups de mou et des petites fringales, du bien-être et du goût, des nanas et… de nos rondeurs ! Lire plus